Le saviez-vous ? « Des outils numériques interactifs pour faciliter le quotidien et sensibiliser au handicap »

publié le 28 juin 2018

Des outils numériques interactifs pour faciliter le quotidien et sensibiliser au handicap

Depuis quelques années, le numérique prend de plus en plus de place dans la vie de chacun. Plateformes et applications pour pratiquer du sport, réserver ses billets de train, apprendre des langues, GPS, etc… tout est disponible directement sur internet et sur nos téléphones portables pour faciliter le quotidien.

Mais saviez-vous que de telles applications existent également pour simplifier les problématiques spécifiques quotidiennes des personnes en situation de handicap ?

Pour les personnes en situation de handicap certaines activités considérées comme banales peuvent se transformer en véritables challenges … De la même manière qu’on peut avoir recours à des applications pour se faciliter la vie dans de nombreux domaines, les possesseurs de smartphones en situation de handicap peuvent trouver des outils bien utiles.

Petit tour non exhaustif de ce qui existe aujourd’hui, et qui continue de se développer …

Les applications

Lorsqu’on cherche une application en lien avec le handicap, la première chose qu’on trouve sont celles cartographiant les places de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite. « Stationnement handicapé » par exemple propose de répertorier ces places avec l’aide des utilisateurs. Elle ne signale par contre évidemment pas si la place est libre ou non mais permet malgré tout de gagner du temps en voiture !
Il existe également de nombreuses applications de tourisme accessible. C’est le cas de « Hérault Mobility », destiné aux personnes en situation de handicap moteur ou visuel en déplacement dans l’Hérault et qui référence les hébergements, loisirs, restaurants accessibles dans le département, mais aussi les bons plans et les numéros d’urgence.

La plupart de ces applications sont plutôt à destination des personnes en situation de handicap moteur. Leur disponibilité sur téléphone (et non comme plateforme sur internet telle qu’on en verra en deuxième partie d’article) est pour cette utilisation particulièrement pertinente : celles-ci ont l’avantage de pouvoir localiser l’utilisateur et donc de lui fournir des informations appropriées à sa situation géographique. Elles restent malgré tout participatives, et dépendent donc beaucoup de l’implication de leurs utilisateurs.
Toutefois, il existe des applications pour smartphones répondant à d’autres problématiques : applications de rencontres, d’offres d’emploi, des outils permettant aux personnes mal ou non voyantes de scanner la couleur d’un objet , dictionnaire de Langue des signes Française (comme « Elix ») etc …

« Appility » propose aussi une petite sensibilisation au handicap moteur par le biais d’un court simulateur, y compris avec un casque de réalité virtuelle si on le souhaite. Une vidéo défile, à travers le regard d’une personne en fauteuil roulant, l’utilisateur expérimente ainsi les difficultés rencontrées pour franchir une ou deux marches, un porte trop étroite, ou pour accéder aux boutons de l’ascenseur placés en hauteur.
Ces diverses expériences sont ponctués de quiz, questionnant l’utilisateur de l’application sur les moyens qui devraient être mis en place pour pallier ces problématiques (descendre les boutons de l’ascenseur, construire une rampe d’accès etc, sans avoir à demander aux gens présents de l’aide pour monter ces marches, par exemple).

Les plateformes internet

On trouve aussi sur internet d’autres outils un peu différents, qui ont souvent un rôle de référencement. C’est le cas de cette plateforme Culture-handicap qui propose aux utilisateurs de découvrir les événements culturels accessibles en Occitanie, des livres sur la culture et le handicap, des textes de lois simplifiés etc … et aux structures culturelle, médico-sociales ou sanitaires de référencer justement leurs activités et leurs offres d’emploi.
Nous pouvons citer d’autres plateformes interactives : par exemple la toute récente « HaudaCity », répertoriant plusieurs informations utiles et astuces pour faciliter le quotidien : lieux « handifriendly » (accessibles aux personnes en situation de handicap), applications utiles telles que celles évoquées précédemment dans l’article, trucs et astuces …
« HandiPlanet » également, basé à Nantes, propose un référencement participatif des lieux touristiques accessibles aux personnes à mobilité réduite en France, en Europe et dans plusieurs autres pays du monde !
« Handicap Job » propose quant à elle des offres d’emploi accessibles aux personnes en situation de handicap.
Le site « Culture hors limite » a aussi créé le forum « Y’Aca, accompagnement culturel en Aquitaine » sur lequel les utilisateurs peuvent échanger sur leurs difficultés rencontrées au quotidien pour accéder à l’offre culturelle et partager des bons plans.

Il y a bien sûr beaucoup à faire en faveur de l’accessibilité, mais toutes ces initiatives qui se développent, qui prennent en compte les différentes typologies de handicap, qui proposent à tous des outils pour mieux vivre son quotidien et atténuer les obstacles qui peuvent être rencontrés : se garer plus facilement, pouvoir partir en vacances dans des lieux accessibles, trouver un emploi, pratiquer une activité artistique ou culturelle … sont autant de petites choses essentielles.

Liste des applications et plateformes citées dans l’article

Si vous avez repéré une application ou une plateforme répondant à ces objectifs, n’hésitez pas à nous la faire connaître en écrivant à webmaster@culture-handicap.fr .