le saviez-vous? « Des handicaps et des dieux 4 »

publié le 02 janvier 2017

Des handicaps et des dieux

Pour notre dernière escale dans les domaines des dieux, arrêtons nous un instant sur la mythologie aztèque, auprès de l’une des plus importantes divinité du panthéon, qui est aussi la plus crainte : Tezcatlipoca. Il est le deuxième des quatre enfants du couple originel formé par Ometecuhtli et Omecihuatl. Il est le dieu de la guerre, de la chasse, de la royauté, du temps, de la providence, des sorciers et de la mémoire. Il peut apporter autant aides et bienfaits que désastres et désordres.

Le mythe raconte que Tezcatlipoca sacrifia son pied comme appât, pour attirer Cipactli, une créature chimérique toujours affamée, dont le corps servira ensuite aux dieux à créer le monde. A la suite de ce combat, Tezcatlipoca devint un dieu estropié.

A l’instar de nombreux autres dieux, l’autre face du handicap de Tezcatlipoca est la maîtrise de puissances occultes et divinatoires. Il possède le miroir d’obsidienne lui permettant de lire l’avenir et le cœur des hommes. La signification littérale de son nom, « miroir fumant », y fait directement référence.