le crrch

Le crrch (Centre régional de ressources culture et handicap)

 

Qui sommes nous ?

Le Centre régional de ressources culture et handicap est une association créée le 4 septembre 2014. Elle rassemble des professionnels du champ culturel et du secteur médico-social autour d’un objectif commun, celui de favoriser et de promouvoir l’accessibilité des personnes en situation de handicap à la culture :

  • accessibilité des publics aux œuvres
  • accessibilité à la pratique artistique
  • accessibilité à l’enseignement et aux formations professionnelles du secteur culturel (universités, conservatoires, école d’arts)
  • accessibilité aux métiers de la culture

Un double impératif : éthique et juridique

Le centre de ressources régional culture et handicap souhaite contribuer à la construction d’une société plus égalitaire, capable d’accueillir les différences et de se laisser enrichir par elles.

L’objectif que nous poursuivons est de rendre le champ artistique accessible à tous. Il est éthiquement juste que chacun puisse participer à la vie de la Cité, que chacun ait la possibilité de se construire personnellement et socialement. A ce titre, l’accessibilité culturelle a toute légitimité à être défendue. Les espaces culturels sont par excellence des lieux de rencontres, d’échanges, de citoyenneté et de construction identitaire. A travers l’activité artistique, l’Homme se pense, bouscule ses représentations, délivre sa parcelle de vérité sur l’énigme du monde, revendique, se joue des émotions, rencontre l’Autre… Les fonctions de l’Art sont infinies… Le monde de l’Art a tout à gagner de cette ouverture, car l’accueil de la différence ne peut que venir complexifier et enrichir la diversité de ses représentations et de ses rapports au monde.

Par ailleurs, la création du centre de ressources régional culture et handicap s’inscrit dans la ligne des récentes orientations politiques, au plan national et international, en faveur des droits des personnes handicapées. La Loi du 11 février 2005 « relative à l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », ainsi que la Convention de L’ONU « relative aux droits des personnes handicapées », signée par la France en 2007, imposent à l’État de mettre en œuvre les mesures appropriées afin que les personnes en situation de handicap puissent participer à part entière à la vie de la Cité, notamment par l’accès à la culture et à l’emploi.

Non seulement l’accès aux œuvres et à leur contenu doit être rendu possible aux personnes en situation de handicap, mais, plus que de simples utilisatrices des services culturels, ces dernières doivent pouvoir participer aux processus créatifs eux mêmes.(conf. Eric Plaisance, « Culture et handicap. Les enjeux de l’accessibilité à la culture ».)

« Les établissements recevant du public doivent être tels que toute personne handicapée puisse y accéder, y circuler et y recevoir les informations qui y sont diffusées, dans les parties ouvertes au public. L’information destinée au public doit être diffusée par des moyens adaptés aux différents handicap. » (Loi du 11 février 2005 « relative à l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées »).

« Les Etats Parties prennent des mesures appropriées pour donner aux personnes handicapées la possibilité de développer et de réaliser leur potentiel créatif, artistique et intellectuel, non seulement dans leur propre intérêt, mais aussi pour l’enrichissement de la société »
(Convention de L’ONU « relative aux droits des personnes handicapées »)